Flash d'information

LE DRESSAGE À L’AFFICHE POUR LA DEUXIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE
Genève, le 14 juin 2017 – Après le succès des épreuves de dressage l’an dernier, les
organisateurs du Concours Hippique International (CHI) de Genève sont heureux d’annoncer
que la discipline sera à nouveau au programme de la manifestation, du 7 au 10 décembre
prochain, à Palexpo. Et celle-ci sera désormais de niveau cinq étoiles.
Les cavaliers de dressage ont de quoi se réjouir ! Ils pourront à nouveau se donner rendezvous
en décembre prochain sur la plus grande piste indoor du monde, à Genève. Grâce au
soutien de Jiva Hill Stables, un domaine équestre situé en France voisine, le dressage est à
nouveau au programme et devient un CDI5*, le sommet au niveau international. Quatre
disciplines seront ainsi à l’affiche cette année encore, ce qui permettra de proposer un festival
équestre indoor unique en Europe.
Souvent comparée à un art, la discipline n’en demeure pas moins une compétition. Trois
épreuves se disputeront dans le cadre du CHI de Genève. Le Grand Prix du vendredi permettra
de départager les cavaliers pour les deux épreuves du samedi, à savoir le Grand Prix Spécial
(matin) et la Reprise libre en musique (après-midi). Au total, quelque 16 cavaliers seront au
départ.
Les spectateurs présents en décembre dernier à Palexpo se souviennent encore de l’aisance
avec laquelle la cavalière allemande Isabell Werth, multiple médaillée olympique, avait
remporté la Reprise libre en musique avec Emilio. Ainsi que de la Genevoise Antonella
Joannou, qui avait épaté public et jury pour se classer au final quatrième avec son fidèle Dandy
de la Roche CMF CH. Si les noms des cavaliers engagés ne sont bien évidemment pas encore
connus, il va sans dire que le public du CHI de Genève peut être assuré de voir évoluer
plusieurs stars de la discipline.


Informations aux médias
Corinne Druey, chef de presse, se tient volontiers à votre disposition au 021 312 82 22.

Communiqué de presse, dimanche 23 juillet 2017

Grand Prix Rolex d’Aix-la-Chapelle
 
Grégory Wathelet entre dans l’histoire

 


« Gagner le Grand Prix d’Aix-la-Chapelle, c’est remporter un championnat », soutient Roger-Yves Bost qui regrettait quelque peu d’avoir choisi la sagesse en ne lançant pas son olympique Sydney Une Prince dans cette épreuve pour « l’économiser » en vue du Championnat d’Europe. En voyant Grégory Wathelet exprimer sa joie après cette quatrième victoire belge depuis 1927, on comprenait mieux la saveur d’un tel triomphe sur cette piste mythique et devant 40 000 spectateurs.

Un Grand Prix d’Aix-la-Chapelle, c’est toujours une belle histoire. Cette année elle est belge et magnifique pour ce cavalier wallon qui avait déjà décroché la médaille d’argent lors du dernier Championnat d’Europe dans ce même stade en 2015 : « C’est un vieux rêve qui se réalise : voir mon nom inscrit sur le tableau d’honneur en entrée de piste ! Pour remporter ce Grand Prix, il ne suffit pas de se livrer à 100%. C’est à 500% qu’il faut se donner et aujourd’hui, on l’a fait ! Corée a été tout simplement incroyable ».

L’épreuve avait commencé par une bonne nouvelle pour l’équitation française puisque Bernard Briand-Chevalier avait pu rejoindre la liste de départ, repêché au dernier moment après le forfait de la Belge Catherine van Roosbroek. Mais ce premier Grand Prix sera sans doute le pire souvenir d’Aix-la-Chapelle pour le Français après la terrible chute de Qadillac du Heup sur la rivière.

Cette première manche, « très grosse, mais pas forcément très technique », toujours dixit Bosty, n’allait laisser filtrer que sept sans-faute. Le double n°7 a provoqué à lui seul 18 fautes et arrêté dans leur élan des cavaliers comme Ludger Beerbaum ou McLain Ward (Chiara et HH Azur), mais également Kevin Staut avec un Silver Deux de Virton*HDC, à la hauteur du débat, mais manquant assurément de quelques kilomètres au compteur pour ne plus se laisser piéger sur une telle combinaison.

Des sept sans-faute de la première manche, seuls quatre ont doublé la mise pour se retrouver au barrage en une sorte de double mixte : deux femmes, Laura Kraut et Luciana Diniz (au firmament du bonheur après le triple sans-faute de Fit For Fun !), et deux hommes Marc Houtzager et Grégory Wathelet.

Ce dernier entre donc dans la légende d’Aix-la-Chapelle et entame son cycle de grand chelem, le Rolex Grand Slam of Show Jumping, sur lequel des primes jusqu’à deux millions d’euros sont accessibles. La prochaine étape sera le Masters de Spruce Meadows à Calgary, au Canada. Une deuxième victoire ouvrirait les portes vers ce grand chelem, qui passerait alors par un troisième succès à Genève faisant tomber en son escarcelle un bonus d’un million d’euros !

 


Visuels téléchargeables ici : https://we.tl/29bMg5PEkW
Merci de mentionner ©Agence RB Presse

 
 

 
 
CHIO Aachen, Pressestelle
Albert-Servais-Allee 50, 52070 Aachen
Deutschland
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.chioaachen.de

Pour la presse francophone :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Weltfest des Pferdesports, CHIO Aachen 2017, 14. - 23. Juli
L'ALLEMAGNE REMPORTE "SA" COUPE DES NATIONS.


Seule équipe à avoir aligné trois double sans-faute, l'Allemagne remporte devant les Etats-Unis "sa" Coupe des Nations d'Aix-la-Chapelle pour la deuxième année consécutive grâce notamment à un double sans-faute du vainqueur du Grand Prix de l'année passée, Philipp Weishaupt et LB Convall.

La France termine à la huitième et dernière place, éliminée de cette Coupe des Nations d’Aix-la-Chapelle après notamment l'abandon de Philippe Rozier : « Tout est de ma faute. Après ma faute dans le triple, je me suis déconcentré et ai fait une deuxième faute. A la réception de la rivière ça a claqué et j’ai eu peur que mon cheval se soit blessé. A 12 points, c’était fichu et je ne voulais pas le mettre en péril sous prétexte que je l'avais monté comme un imbécile… ». Un premier incident suivi du forfait de Cédric Angot sur blessure de Saxo de la Cour. La meilleure performance française a été signée Bosty avec son olympique Sydney Une Prince, double quatre points qui lui vaut une 11ème place individuelle et lui assure sa qualification pour le Grand Prix Rolex de dimanche. Tout comme Kevin Staut, 18ème avec Silver Deux de Virton HDC : « Un bon comportement de mon cheval pour sa première Coupe des Nations. Après un 8 points en première manche, il se ressaisit et améliore tout de suite sa performance en seconde manche. De quoi être satisfait ».  

Photos R&B Presse/P.Renauldon, téléchargeables ici : https://we.tl/j1RDaUKYZO

1- Pour sa première Coupe des Nations à Aix-la-Chapelle, Maurice Tebbel contribue à la victoire de l’Allemagne avec un double sans-faute
 
2 - Roger-Yves Bost, meilleur Français la nuit dernière à Aix-la Chapelle avec Sydney Une Prince. On le retrouvera dans le Grand Prix Rolex dimanche
 

 




Rolex Grand Slam of Show Jumping

 

C’est parti : Aix-la-Chapelle en « mode Majeur » !

 
Le Rolex Grand Slam of Show Jumping revient en Allemagne : le CHIO d’Aix-la-Chapelle 2017 est en pleine effervescence et dans les prochains jours, les meilleurs cavaliers du monde vont en découdre pour décrocher une place dans l’épreuve la plus convoitée, le final en apothéose du dimanche, le « Rolex Grand Prix, Grand Prix d’Aix-la-Chapelle » et son million d’euros pour lequel les meilleurs vont tout faire pour se le partager.

Il n’y a pas que le pays hôte qui sera représenté avec la crème de ses cavaliers comme Ludger Beerbaum, Christian Ahlmann, Meredith Michaels-Beerbaum, Marcus Ehning ou encore le vainqueur de l’an dernier, Philipp Weishaupt. Les Etats-Unis, par exemple, présenteront au Stade de Soers leur meilleure équipe avec notamment l’actuel leader du classement mondial, Kent Farrington et le dernier vainqueur de la Coupe du monde McLain Ward. Les Français ne seront pas en reste avec Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Philippe Rozier, trois des quatre cavaliers de l’équipe qui avait décroché la médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio 2016. Les visiteurs du festival mondial des sports équestres pourront aussi se réjouir de la participation du médaillé de bronze individuel à Rio, le Canadien Eric Lamaze, du jeune phénomène irlandais Bertram Allen, de l’Italien volant Lorenzo de Luca ou du Suisse Champion olympique 2012, Steve Guerdat.

Pour tous ces athlètes, une victoire dans le Grand Prix dimanche marquerait le début de leur cycle personnel sur le Rolex Grand Chelem : en effet, le cavalier réussissant à aligner trois victoires consécutives dans les Majeurs entrerait dans l’histoire du Rolex Grand Slam of Show Jumping et décrocherait une prime d’un million d’euros. Le Britannique Scott Brash est le seul cavalier à l’avoir fait en 2014/15 et il sera à nouveau sous les feux des projecteurs lors de l’édition 2017 du CHIO d’Aix-la-Chapelle : grâce à sa victoire lors du CSIO Spruce Meadows ‹Masters› 2016, il lui reste en effet encore la possibilité de décrocher un bonus de 250 000 euros pour deux victoires non consécutive au cours d’un même cycle de Grand Chelem.

C’est avec la veste de prétendant actuel au Grand Chelem que Pedro Veniss se rend à Aix-la-Chapelle : après sa victoire au CHI de Genève en décembre dernier, le Brésilien peut maintenant aligner deux victoires de suite. S’il gagne dimanche le « Rolex Grand Prix », il s’envolera en septembre pour un Grand Chelem à Calgary.

Mais pour cela, et comme pour beaucoup d’autres cavaliers, Pedro Veniss devra d’abord se qualifier pour le Grand Prix : tout commencera par le « Turkish Airlines Prix d’Europe », l’épreuve principale de mercredi, premier pas sur le chemin vers la liste de départ du « Rolex Grand Prix » qui passera par la « Mercedes-Benz Coupe des Nations » jeudi soir et le « Prix de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie », l’épreuve principale de vendredi. Il lui suffira de faire un bon classement dans l’une de ces épreuves pour décrocher sa place parmi les 40 élus pour l’épreuve finale de ce Majeur.

Pedro Veniss parviendra-t-il à faire partie de cette prestigieuse liste de départ de ce CHIO d’Aix-la-Chapelle 2017 ? Et deviendra-t-il à nouveau un vainqueur de Majeur à l’issue de ce « Rolex Grand Prix » ? Ce lancement de la nouvelle saison du Rolex Grand Slam sera en tout cas un grand moment !

 
Le Rolex Grand Slam of Show Jumping

Le Rolex Grand Slam of Show Jumping réunit les Majeurs d’Aix-la-Chapelle (GER), de Calgary (CAN), de Genève (SUI) et de Bois-le-Duc (NED) en une compétition reconnue comme étant le défi le plus difficile et le plus prestigieux des sports équestres internationaux.
Celui qui parvient triompher à trois fois d’affilée remporte ce Rolex Grand Slam of Show Jumping et accessoirement une prime d’un million d’euros. Et si ce cavalier, à la suite de son Grand Chelem, venait à remporter immédiatement un quatrième Majeur, il verrait son bonus doubler passant ainsi à deux millions d’euros. Deux victoires en Majeur dans un même cycle de grand chelem se verraient récompensées de 250 000 euros, voire 500 000 euros si elles étaient consécutives. Le cycle de Grand Chelem d’un cavalier commence avec sa première victoire en Majeur, peu importe le calendrier.
Le Britannique Scott Brash est le premier à avoir décroché le Grand Chelem de l’histoire à ce jour : il a d’abord gagné à Genève en 2014 pour aller ensuite triompher à Aix-la-Chapelle puis à Calgary en 2015. A l’aube de cette nouvelle saison, l’Écossais peut toujours prétendre à une prime de Grand Chelem de 250 000 euros au CHIO d’Aix-la-Chapelle 2017 après sa victoire au CSIO Spruce Meadows ‹Masters› en 2016. Une victoire dans le « Rolex Grand Prix » du Festival mondial des sports équestres serait la seconde dans le même cycle, mais non consécutive.
C’est en tant que prétendant au titre du Grand Chelem que Pedro Veniss prendra le départ à Aix-la-Chapelle pour pour essayer de remporter une deuxième victoire consécutive en Majeur. Le Brésilien a remporté le « Rolex Grand Prix » de Genève en décembre dernier.

 
                                    EN
 


Berne, 24.07.2017
 
Les sélections en Dressage pour les championnats

d’Europe 2017 à Göteborg (SWE)

La décision définitive concernant les athlètes qui défendront les couleurs suisses aux championnats d’Europe à Göteborg du 21 au 27 août est tombée après les dernières participations à Aix-la-Chapelle (GER) et à Deauville (FRA).

La Commission de sélection dressage de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE a sélectionnés définitivement les paires suivantes:  
Anna-Mengia Aerne-Caliezi, Hombrechtikon (ZH), avec Raffaelo va Bene
Antonella Joannou, Genève (GE), avec Dandy de la Roche CMF CH
Marcela Krinke Susmelj, Ebikon (LU), avec Smeyers Molberg
Charlotte Lenherr, Pfyn (TG), avec Darko of the Niro ZS CH
Réserve
Gilles Ngovan, Willadingen (BE), avec Satchmo M
L’équipe suisse sera encadrée sur place par la cheffe d’équipe Geneviève Pfister et par Marco Hermann en tant que vétérinaire.

Geneviève Pfister se réjouit de pouvoir se rendre à Göteborg avec une équipe complète fière de représenter la Suisse. Elle y voit un autre pas positif vers l’avenir.
 
Les compétitions des cavaliers de dressage débuteront le mardi 22 août 2017 à 15h00 avec le Grand Prix par équipe faisant également office de qualification pour le Grand Prix Spécial (première partie de la compétition individuelle).
> Site officiel des CE Göteborg 2017: http://gothenburg2017.com/en/

Le 15 août 2017 à 10h00, la Fédération Suisse des Sports Equestres organise une conférence de presse des quatre disciplines participant aux CE au Centre équestre Rotsee Rotseeweg 20, 6030 Ebikon (LU). Les inscriptions sont à adresser à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
 

 
 

Informations:
 
Martin Wyss, chef de la discipline Dressage, tél. 079 794 83 32,
e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Geneviève Pfister, responsable des cadres et cheffe de l’équipe Dressage Elite,
tél. 079 435 00 57, e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 

Schweiz. Verband für Pferdesport - Fédération Suisse des Sports Equestres
Papiermühlestrasse 40H - CH-3000 Berne 22
Tél. +41 (0)31 335 43 43 - Fax +41 (0)31 335 43 58
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.fnch.ch

 Facebook

 






This email was sent to Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fédération Suisse des Sports Equestres · Papiermühlestrasse 40H, Bern, Schweiz · Bern 3000 · Switzerland


Concours Complet: sélection de l’élite pour le Championnat d’Europe 2017

La Commission de sélection Concours Complet de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE a désigné les cavaliers pour le Championnat d’Europe à Strzegom (POL).   

Les cavaliers de Concours Complet auront leur Championnat d‘Europe à Strzegom en Pologne, il se déroulera du 17 au 20 août 2017 sous la forme d’un CCI3*.

Les cavalières et cavaliers suivants ont été sélectionnés (par ordre alphabétique):
Patrizia Attinger, Gockhausen (ZH), avec Hilton P
Eveline Bodenmüller, Andelfingen (ZH), avec Waldmann
Mélody Johner, Lausanne (VD), avec Frimeur du Record CH
Sandra Leonhardt-Raith, Biel-Benken (BL), avec Toubleu de Rueire
Ben Vogg, Radolfzell–GER, avec Noé de Vatys
Felix Vogg, Radolfzell–GER, avec Onfire
Avant les CE, les cavalières et cavaliers suisses de CC ont attiré l’attention lors de diverses compétitions internationales de qualification. En mai, Eveline Bodenmüller se classait 3e dans la longue épreuve trois étoiles de Strzegom avec Waldmann. Mélody Johner a également obtenu un 3e rang au CIC3* von Vairano (ITA) avec Frimeur du Record CH. Les deux frères Vogg ont tous deux remporté une victoire dans deux longues épreuves trois étoiles: Ben Vogg avec Noé des Vatys à Montelibretti (ITA) en avril, et Felix Vogg avec Onfire lors du concours renommé de Saumur (FRA) en mai. Patrizia Attinger et Sandra Leonhardt-Raith complètent la liste des sélectionnés grâce à des résultats également très bons au niveau international. La décision de savoir qui participera au championnat par équipe et qui se mesurera en individuel sera prise sur place.

Les cavalières et cavaliers de Concours-Complet seront accompagnés et encadrés à Strzegom par Dominik Burger en tant que chef d’équipe et vétérinaire de l’équipe.
 

Nous vous transmettons ci-joint les résultats de notre Concours des juments sélectionnées CH aujourd’hui au Haras National à Avenches.

Les photos peuvent être commandées auprès de Katja Stuppia: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 079 611 55 22

La Miss Suisse 2017 et gagnante des juments aux origines de dressage est Paella vom Schlossgut p. Fürstenball- Gribaldi – Ramiro. Eleveuse et propriétaire: Ursula Aebischer, Bösingen.

La gagnante catégorie saut est Kanna ZSH p. Kannan – Diarado – Calato de du groupe d’éleveurs (Züchtergemeinschaft) Schneider-Schwendener-Banimann, Bevaix. Propriétaires Paul Erni et Roland Stoller de Morat.

Classée au 2ème rang, Lémuria Bay p. For Romance – Lord Sinclair – Raueck I, éleveur et propriétaire: Daniel Steinmann, Rüti ZH

Chez les juments de 4 ans, la gagnante est Londrina von Waldegg p. Londontime – Sandro Song – Rubinstein I. Eleveur: Fritz & Hanni Grunder, Zollbrück, Propriétaire: Daniela Kuhn, Matten b. Interlaken.

60 juments au total ont été présentées. 51 juments ont obtenu le titre de jument de sélection CH.

 

Mit freundlichen Grüssen

Anja Lüth